Outsourcing local, la solution pour les PME et les startups

De nombreuses PME choisissent d’externaliser et de sous-traiter certaines activités. Ce choix permet de se concentrer sur ses activités, de se développer et d’améliorer la compétitivité de son entreprise. Les personnes clés des PME ont parfois la frustration de devoir passer plus de temps qu’ils ne le voudraient sur les tâches qui ne génèrent aucun revenu et qui ne sont pas au cœur de leur activité. La réponse pour de plus en plus de sociétés est d’externaliser ces fonctions.

Il est essentiel de bien coordonner ce processus et de choisir un ou plusieurs partenaires pouvant délivrer les services demandés mais aussi pouvant apporter des expertises nécessaires sur des sujets pointus. Ainsi, il peut être compliqué de déléguer certaines tâches de gestion à quelqu’un d’autre. Dans la quête des partenaires idéaux, plusieurs critères rentrent en ligne de compte. Le sous-traitant doit tout d’abord se profiler comme un partenaire de confiance. Que ce soit dans les tâches exécutées et dans la discrétion qui doit entourer la collaboration. Ainsi, des prestataires sérieux sauront garantir une confidentialité totale. Le deuxième critère est la durabilité. Sur le long terme, les relations de travail les plus profitables se tissent et commence à rimer avec prospérité.

 Une raison également d’externaliser certaines tâches est la réduction des coûts. A juste titre, car engager une ou plusieurs personnes peut revenir à des montants importants chaque année, sans parler des dépenses liées (recrutement, logiciels, formation, suppléance, gestion, …). On estime à plus de 30% l’économie réalisée en externalisant les tâches administratives non stratégiques plutôt que de recruter et d’internaliser les ressources. 

Externaliser sa comptabilité, la gestion des salaires, le suivi des ressources humaines, la gestion de l’informatique, le suivi des assurances, les aspects juridiques et contractuels, les achats non stratégiques, le secrétariat et les tâches administratives comme la gestion du courrier, permet de focaliser les forces à l’interne sur son métier de base et ses projets d’innovation. Dans toutes les phases de croissance ou de stabilité, cette option présente donc des avantages certains.

 Aujourd’hui, les solutions proposées sont bien évidement des compétences humaines, mais aussi des solutions technologiques sous forme de plateforme afin que les entreprises puissent collaborer facilement avec leurs partenaires et puissent interagir agilement. L’accès aux informations se fait en temps réel 24/24 et permet également de mettre les bons documents aux bonnes personnes afin de digitaliser et d’optimiser également ces tâches externalisées.

 Les solutions technologiques de M&H Atlon Services sont simples d’utilisation. Elles vous aideront à relever les défis auxquels vous faites face quotidiennement, telles les exigences croissantes et les besoins en conformité légale de plus en plus complexes par exemple. Nous nous chargeons aussi de trouver vos partenaires qui exploiteront les plateformes et qui vous permettront de vous concentrer sur votre cœur d’activité et vos tâches à haute valeur ajoutée.

Plus d’informations : http://www.atlon.chinfo@atlon.ch frederic.matthey.doret@gmail.com

Publicités

L’innovation est aussi une question de méthodologie

De plus en plus d’organisations, petites et grandes et de tous secteurs sont amenés à « faire plus avec moins ». Beaucoup d’entre elles évoluent dans un contexte de plus en plus complexe rendant la réalisation du « bon produit » sans cesse plus difficile.

Afin d’éviter la douche froide, il est nécessaire de vérifier au plus tôt les hypothèses de croissance associées des produits réalisés. Intérêt pour le produit, comportement des utilisateurs, canaux de distribution, etc. Il faut valider ces points le plus rapidement possible. Il faut désormais s’assurer du succès du produit avant d’investir plus avant. De plus en plus d’entreprises ont compris l’intérêt de cette approche pour limiter les risques sur leurs produits innovants et mettent en œuvre une organisation et une démarche permettant d’apprendre le plus tôt et le plus fréquemment possible. Les bénéfices apportés par ce type d’approche sont tels qu’on peut s’attendre à ce qu’il devienne difficile de se lancer dans la création d’une startup ou d’un nouveau produit sans un minimum de méthodologie et d’organisation. Si je devais moi-même investir dans une Startup, je ferais du respect de cette approche un prérequis essentiel.

Cassons le mythe « la méthodologie menace l’innovation » : Un entrepreneur se lançant dans l’aventure de la création d’une startup peut se dire que la méthodologie et l’organisation font obstacle à l’innovation qui elle-même est un fondement de la startup. Au contraire, certaines méthodologies (par exemple le lean Startup, les approches agiles, le design thinking, les approches « business model », …) vont canaliser l’innovation pour décupler son impact dans le développement de la startup ou du nouveau produit.

Cassons l’idée « Les gens vont adorer mon produit » : Deux croyances peuvent nous mener droit à la douche froide. L’excès de confiance en son instinct ou idée « les gens vont adorer mon produit et y mettre le prix » ou la peur de l’échec qui peut nous pousser à consommer énormément d’énergie et d’argent à mettre au point un produit de A à Z avant le mettre sur le marché.

Finalement avant de se lancer, vous devez connaître votre environnement, ainsi vous gagnerez du temps en développant un produit adapté au marché. Plus de business model à l’ancienne basé sur des hypothèses d’hypothèses…

Avant de se lancer dans le développement d’une idée il faut :

  • Définir le problème que vous voulez résoudre avec votre produit 
  • Identifier votre cible, votre marché : qui rencontre ce problème
  • Savoir comment résoudre ce problème : le produit à développer
  • Définir vos métriques : sur quoi vous vous appuyez pour dire que votre produit est viable, qu’il répond aux besoins du marché et que vous avez réussi à atteindre votre cible

Vous connaissez maintenant votre marché et ses attentes. Il faut débuter le cycle d’apprentissage dès que possible en testant l’hypothèse fondamentale de votre business, soit : la solution du problème auquel vous répondez. Vous devez vous confronter au public afin de vous permettre de recueillir vos premiers retours le plus rapidement possible en investissant le moins possible. C’est là que démarre vraiment la vie du projet. Durant cette vie, il faut oser à tout moment « pivoter » afin de s’orienter différemment, ajuster les choix ou même oser arrêter si le marché ne veut pas du produit. Il faut aussi oser aller le plus vite possible sur le marché et commercialisé une version « minimale » afin d’avoir des retours les plus concrets possibles. Chaque action doit être mesurer afin de pouvoir apprendre, corriger et améliorer.

Plus d’informations : frederic.matthey.doret@gmail.com

La numérisation des notes de frais, un facteur d’optimisation pour votre entreprise

L’automatisation et la dématérialisation des processus de gestion des notes de frais tendent à se démocratiser, portée par la volonté des entreprises de mieux piloter leurs coûts liés aux voyages d’affaires. Une tendance qui devrait s’accélérer car l’administration fiscale reconnaît la validité des documents numérisés.

La gestion des notes de frais reste dans les entreprises un centre de coût important. Selon un sondage réalisé en septembre 2017, les salariés consacreraient 27 minutes en moyenne à la gestion de chacune de leurs notes de frais (donc 27 minutes par mois). Ils seraient même plus de 20% à y passer plus de 30 minutes ! De quoi affecter la productivité des collaborateurs concernés, et donc inciter les sociétés à agir.

Afin de gagner un temps précieux à toutes les étapes de saisie, de transmission et de suivi de ce type de documents, un nombre croissant de sociétés se tournent vers des solutions d’automatisation. Retrouver la solution vous permettant d’automatiser votre processus avec une saisie via une App sur smartphone et une automatisation du processus : http://www.atlonxpense.chinfo@atlon.ch

 

 

 

La solution idéale pour la gestion des notes de frais

En Suisse, les entreprises traitent encore majoritairement leurs notes de frais grâce à des fichiers Excel.  Certaines PME et grandes entreprises ont investi dans des logiciels, qui sont devenus pour la plupart obsolètes. Face aux nouveaux usages dont l’utilisation du smartphone, les entreprises ont grand intérêt à passer à la numérisation en temps réel via une solution comme AtlonXpense (http://www.atlonxpense.ch). 

AtlonXPense est une plateforme pour le traitement de la dépense professionnelle en temps réel, est une solution qui permet aux collaborateurs de déclarer et de transmettre leurs notes de frais en toute efficacité. L’application répond à un besoin de modernité technologique tout en étant accessible au plus grand nombre. Il suffit de numériser grâce à l’application installée sur smartphone et ce, au moment même de l’engagement de la dépense. La dépense est automatiquement transmise et disponible pour l’entreprise. 

Afin de garantir la sécurité des données, la solution a un « coffre-fort électronique » qui permet à ses utilisateurs de pouvoir enfin s’affranchir du stockage des justificatifs papier, en toute sécurité et légalité

AtlonXpense permet aux collaborateurs de gérer les notes de frais au fur et à mesure et ainsi de ne plus y passer des heures en fin de mois. On passe d’un stockage physique à un stockage numérique fiable avec un coffre-fort électronique. Pour l’entreprise, le Retour sur Investissement est quasi immédiat. AtlonXpense permet d’optimiser les processus d’approbation et de contrôle, de réduire le temps d’intégration dans les ERP comptables et de générer toutes les écritures

Plus d’informations : http://www.atlonxpense.chinfo@atlon.ch

M&H Atlon Services soulagent la pénurie en spécialistes en informatique

Facteur essentiel de leur succès, les PME suisses peinent à recruter la main d’œuvre spécialisée nécessaire à leur activité. Pour répondre à la pénurie de main d’œuvre, près de 80% des PME suisses misent sur la formation de leurs collaborateurs, selon une enquête de Crédit Suisse menée au printemps auprès de quelques 1900 PME. Dans le commerce, l’informatique et l’industrie de pointe, beaucoup de PME cherchent aussi à réduire leur besoin de spécialistes via la numérisation et l’automatisation. Toutes branches confondues, la numérisation provoque un besoin accru en informaticiens. Au niveau suisse, les PME doivent faire appel à des spécialistes externes pour combler son manque de personnel qualifié.

M&H Atlon Services proposent de manière souple du personnel en développement informatique à la carte. Nos spécialistes et experts viennent vous accompagner et vous renforcer selon vos besoins. De nombreuses sociétés font appel à nous pour des besoins temporaires ou fixe afin d’avoir à disposition des experts dans la digitalisation et le développement informatique.

Les besoins de personnels qualifiés dans le domaine de l’informatique est particulièrement fort : plus de 60% travaillant dans la branche ont un diplôme académique. Selon une étude, le secteur cherchant surtout des connaissances et de l’expertise en développement informatique.

M&H Atlon Services propose d’offrir les meilleures prestations au meilleur prix et un service, unique en Suisse, d’externalisation de développements informatiques. Nos outils permettent au client un suivi au jour le jour de l’évolution des prestations, des délais, des livrables, des tests. Avec cette solution, un gain important est réalisé sur la vitesse de réalisation, donc sur le prix, mais également sur la qualité afin que les livrables correspondent précisément à la commande. En comparaison, nos coûts sur les projets et la maintenance applicative sont la plupart du temps inférieur d’au moins 20% à 30% à nos concurrents.

M&H Atlon Services accompagne de nombreuses entreprises de tous les secteurs dans des projets stratégiques. Grâce à notre compréhension du sujet et grâce à nos experts fonctionnels, nous aidons nos clients à développer des stratégies gagnantes à long terme, dans un environnement concurrentiel complexe.

Plus d’informations : http://www.atlon.ch – info@atlon.ch

Les PME doivent miser sur l’innovation

L’exploitation fructueuse de nouvelles idées est cruciale pour qu’une entreprise soit capable d’améliorer ses processus, d’apporter de nouveaux produits et services améliorés sur le marché, d’augmenter son efficacité et, ce qui est le plus important, d’améliorer son rendement. Le numérique est partout et les collaborateurs sont déjà généralement équipés de smartphones, tablettes, notebook pour travailler et communiquer. Il est temps de passer à la vitesse supérieure et d’intégrer le numérique à tous vos process. Pour renforcer leur compétitivité et assurer leur pérennité, les PME ne peuvent plus faire l’économie d’une transformation digitale en profondeur.

 Réussir sa digitalisation ne signifie pas simplement proposer un site internet et être présent sur les réseaux sociaux. Le véritable gain de compétitivité se trouve dans l’intégration numérique au cœur des process depuis le management jusqu’à la commercialisation en passant par la production.

Véritable stratégie, la transformation digitale d’une PME doit se faire étape par étape par des actions concrètes. Il s’agit d’équiper son entreprise d’outils digitaux de productivité pour faciliter les processus quotidiens (Gestion RH, productivité, finance, stockage de documents, …). Il faut une entreprise 100% connectée afin de maximiser les opportunités digitales grâce à une stratégie « omnicanal ». Le parcours client est complétement intégré et connecté aux services internes et à la chaine logistique, le CRM, la digitalisation qui permettent la connexion entre le client et tous les maillons de la chaîne et vos services internes. Il est également nécessaire de réfléchir à des propositions de services personnalisés par exemple sur le principe du Big Data, la PME est en mesure de recueillir des informations précises sur ses prospects et clients et elle peut les traiter avec les outils digitaux qu’elle a mis en place en interne. Après traitement, elle peut concevoir une offre de produits et services personnalisés.

Ne creusez plus le fossé avec vos clients et prospects et lancez-vous dans une stratégie de digitalisation pour votre entreprise. Si celle-ci est menée comme il faut, vous verrez votre chiffre d’affaire décoller, vos conditions de travail s’améliorer, vos clients fidéliser et votre compétitivité croître durablement. N’hésitez pas à vous faire accompagner. http://www.atlon.ch et info@atlon.ch

 

 

La digitalisation n’est pas un choix

Le digital est un levier facilitant et accélérant la transformation des modèles économiques et des usages pour s’adapter rapidement aux nouvelles exigences des clients.

Le digital peut aussi être une menace pour les entreprises qui ne sont pas prêtes à s’y intéresser, car les consommateurs et les usagers ont radicalement changé leurs habitudes et sont devenus plus exigeants en matière de délais et de qualité de service.

Une entreprise n’ayant pas fait de démarche de transformation pour s’adapter au monde du digital sera très rapidement distancée par des concurrents qui eux utilisent les technologies numériques et les processus innovants en créant ainsi de l’avantage concurrentiel plus rapidement.

Les entreprises et leurs collaborateurs doivent s’adapter pour éviter d’être éjectés hors du marché.  Et il ne suffit pas d’investir aveuglément dans le digital pour être dans le coup : encore faut-il que la transformation soit pérenne et s’effectue à tous les niveaux de l’organisation.

 

Prenons l’exemple d’Amazon qui a optimisé ces processus comme aucune autre avec une forte dépendance des données (clients finaux, chaine logistique, …). Cette société fait preuve d’une envie d’expérimenter des choses sans pareille avec la prise de risque nécessaire à ce genre d’aventure. Dans le monde de l’innovation, la perfection n’existe pas, mais encore faut-il l’accepter. Les nouvelles idées peuvent émerger n’importe où dans l’entreprise et par n’importe quel moyen.

Les licornes (Airbnb, Uber, Slack, Spotify, …) sont nés il y a moins de 10 ans pour servir les nouveaux usages, mais ils couvrent in-fine les besoins de tout le monde. Ainsi, l’innovation se propage dans le monde entier y compris en Chine qui l’intègre avec force et rapidité.

 

Toutes les entreprises (PME et grandes sociétés) doivent innover, pour cela il faut mettre en place les bonnes stratégies et la bonne démarche pour prendre le chemin du changement avec le succès au bout de la route !

Plus d’informations : info@atlon.chhttp://www.atlon.ch